lundi 20 août 2012

Pêche au coup en étang


Compte tenu de l’état de la rivière qui est au plus bas, j’ai décidé, samedi dernier de changer de pêche. Après une invitation des camarades Marc COLLINET et Christophe VIGROUX, tous deux moniteurs guides de pêche, à pêcher en étang, à la grande canne, en leur compagnie, il aurait été bête de refuser. L’ami Pascal dit « Bébert » sera également présent. Cela formera un sacré quatuor. Marc me prêtera le matériel nécessaire car le mien n’est pas utilisable en l’état, par manque d’utilisation. De plus, sur ma vieille caisse et mon ponton, cela ne ferait pas sérieux à coté des belles caisses "rive" des copains ! Merci Marc pour la prestation grand luxe.

Vers huit heures, nous nous retrouvons à l’étang et il faut un long moment pour mettre le matériel en place. Trente minutes plus tard, nous sommes prêts et l’amorçage débute. J'ai formé une équipe avec Marc. Christophe et Pascal sont un peu décalés l’un par rapport à l’autre. Des marmites, preuve que des carpes ou tanches se nourrissent, sont visibles à quelques mètres de notre coup. Après de longues minutes, c’est la première touche … Marc est déjà "attelé", il s’agit d’un petit carpeau. Pendant ce temps-là, Christophe pêche sur une bosse et "Bébert" capture quelques gardons. Quant à moi, j’attends que Marc épuise son poisson. Puis les touches vont arriver progressivement: un coup Marc, un coup moi. Nous allons enchaîner les touches jusqu’à midi. Je me ferai exploser par un petit carpeau, ce sera d’ailleurs le seul que je toucherai. J’ai plongé la canne trop vite, voir inutilement, tandis que le poisson partait en surface, c’était la casse assurée ! Il faut être pris pour être appris … La majeure partie des prises, de la matinée,  s'est faite sur des animations de l’esche sur le fond.


Le soleil tapait bien fort sur l’étang dès midi et le nombre de touches a fortement diminué. Il était temps pour nous de casser la croûte. A la reprise, malgré un amorçage identique au matin, plus aucun poisson ne venait enfoncer nos flotteurs. La chaleur était à la limite du supportable, tout en étant à l’ombre des arbres. Pendant ce temps, Christophe et Pascal, pêchaient au rappel et arrivaient à tromper quelques gardons. Marc et moi cherchions la bagarre en vain. Après quelques essais de changement de plombée et de longueur de bas de ligne traînant au fond, mon flotteur s’est mis à plonger. Ferrage … Rien ! Au même endroit, une minute plus tard, le flotteur plonge, ferrage… cette fois c’est pendu ! Gros combat avec une magnifique tanche. Je vais mettre un long moment pour arriver à la mettre à l’épuisette, privant Marc de pêche. Ce sera d’ailleurs ce dernier qui épuisera le poisson. Cela fait des années que je n’avais pas pêché autant de tanches au cours d’une seule séance. Au final, nous totalisons presque douze kilos de tanches, y compris deux carpeaux. Nos comparses, feront moins bien et ne prendront pas le temps de peser. De toutes façons, ce n’était pas dans le but de savoir qui ferait mieux que l’autre même si le sujet de l’invitation par courriel était : Master fishing ! Au final, c'est sympa la pêche au coup. On a les tanches qui viennent taper dans les boules toute la journée et en plus on se fait sucer l'asticot !!! (désolé, je n'ai pas pu m'en empêcher)

Pour finir la journée, nous avons mangé les grillades chez l’ami "Bébert", bercé par le bruit des feux d’artifices. Avant de clôturer, je vous remercie tous les trois pour cette bonne journée passée en votre compagnie. A ceux qui voudraient découvrir la pêche à la grande canne, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels qui sauront vous expliquer tout cela dans les moindres détails avec du matériel performant.

Vous voulez pêcher dans les Vosges et vous cherchez un guide de pêche ? C’est à la compagnie des guides qu’il faut vous renseigner !

@ la revoyotte …


4 commentaires:

JM51 a dit…

J'ai fait ma plus grosse carpe de cette manière, à la grande canne, ça fait bien mal aux bras après une demi heure de combat...
Belle pêche de tanche en tout cas.

Dark Vaders a dit…

Ce n'est pas de cette manière que j’ai fait la plus grosse pour ma part. J'ai des amis qui pêchait sur batterie et qui m'ont laissé ramener un poisson au dessus de dix kilos, ça secoue bien aussi. Surtout si on laisse une chance au poisson en pêchant fin. Hier je suis allé en carpodrôme, je suis bluffépar la densité de poissons.
Toutefois, je ne désespère pas d'en prendre une à la mouche un de ces quatre matin chez mon pote Alain "Alalimonade" !

JM51 a dit…

La mienne à la grande canne,20/100ème en direct, élastique plein de 2.8mm faisait 16kg.
Par contre j'ai fait une 8-9kg avec la 9#8, ça déménage aussi...

Dark Vaders a dit…

Outch, ça commence à faire un peu lourd en effet ! Félicitations et je comprends que tu ai mis du temps pour la mettre à l’épuisette !