mercredi 6 novembre 2019

Reprendre le fil ...


Il est temps de reprendre le fil de ce blog. Bien des choses se sont passées depuis mon absence sur les pages de Blogger. Les années passent et je me rends compte que je pratique de moins en moins cette pêche qui pourtant était chère à mon cœur. A cela, plusieurs raisons à commencer par l’état de nos rivières. Trois années de sécheresse d’affilé c’est beaucoup trop pour le milieu aquatique déjà bien appauvri par les pollutions d’origine Industrielle, domestique ou encore en relation avec les pratiques agricole. Mais soyez rassurés, on nous fait acheter et manger du bio à tour de bras. Petite parenthèse sur le Bio, j’aimerai bien que l’on m’explique comment on produit une culture Bio sur une terre exploitée pendant des années avec des tas de produits ? Tout va bien dans le meilleur des mondes …

Aujourd’hui, je pêche donc autrement mais beaucoup moins souvent que par le passé. Depuis mon départ du club mouche d’Epinal, je vois les choses autrement. Je pêche tout simplement pour moi. Ceci dit, je ne regrette absolument pas cette période de ma vie. J’ai appris beaucoup, j’ai donné de mon temps, j’ai partagé. Ce que j’ai fait, je l’ai fait avec plaisir, personne ne m’obligeait. Cette aventure fait partie du passé et je ne reviendrai pas dessus. J’ai passé de très bons moments que je ne renierai jamais, je ne suis pas du genre à cracher dans la soupe.

Jean-Marc en pleine bataille !
Le déclic est arrivé à la fin de l’été dernier  après une partie de pêche avec mon maître à pêcher, Jean-Marc Somaré. Ce jour-là, à l’écouter me raconter des histoires, à le voir pêcher, je me suis remis à croire à la transmission du savoir ou du moins du partage de ma petite expérience. J’ai donc décidé de transmettre encore une fois, une dernière fois. Aujourd’hui, je regarde vers l’avenir avec un objectif précis, former un dernier padawan. Un jeune apprenti qui saura rester fidèle, qui ne retournera pas sa veste au gré du vent. Pas comme certains l’ont fait, comme de simple consommateurs. C’était pourtant écrit dans la saga mais je ne l’ai pas vu venir.  Là encore, je ne referai pas l’histoire. Chacun écrira la sienne désormais …

Donc, si je reprends dans l’ordre les trois derniers épisodes ; Le réveil de la force ; les derniers Jedi ; prochainement sortira le dernier opus de la saga avec l’ascension de Skywalker. Compte tenu que ce jeune apprenti  a déjà fait ses premières armes, j’ai donc le titre de mon prochain article ; « le dernier padawan ».

A la revoyotte et que la force soit avec vous !

mercredi 9 janvier 2019

Assemblée générale AAPPMA EPINAL


Comme chaque année, le troisième samedi de Janvier est consacré à l'assemblée générale de l'AAPPMA d’Épinal. Depuis quelques années, cette assemblée se déroule dans les villages autour de la capitale des images afin d'aller à la rencontre de ses adhérents.

Je trouve cette initiative très intéressante au regard du nom porté par l'AAPPMA. En effet, son véritable nom est bien AAPPMA Épinal et Environs !

Cette année, la réunion aura lieu sur la commune de Chavelot. Dans cette commune naîtra bientôt une micro centrale, une de plus, ceci n'est pas fait pour me réjouir. Elle sera installée au niveau de la prise d'eau du canal de la B.T.T au niveau du barrage de l'eau blanche.

J'espère que la rivière n'aura pas à souffrir de cette énième installation sur son cours. L'électricité verte, j'aimerai bien y croire mais pour avoir vu les ravages provoqué par ce genre d'installation j'ai des doutes. De toute façon, nous verrons bien, nous n'avons pas le choix.


Les râleurs des réseaux sociaux et du bord de l'eau oseront-ils assister à cette assemblée ? Il y a en pourtant qui osent critiquer mais ne se mouillent jamais ... Prenez votre courage à deux mains et soyez les bienvenus pour discuter de façon cordiale.

A la revoyotte ...

mardi 1 janvier 2019

Bonnée Année 2019 !

Pas un mot, un article, une photo ! Cela changera t-il en 2019 ? Une année de plus pour rien sur le blog en 2018 ...
En attendant, je vous souhaite Santé et Bonheur en ce premier jour de l'an 2019. Ceci vous servira d'ingrédients de base afin de passer une bonne année.

Une petite vue depuis la terrasse avec la forêt givrée
2018 fut une année particulière d'un point de vue personnel. Celle qui vient de débuter promet de grands chambardements également. Quoi qu'il arrive, je trainerai mes guêtres au bord de l'eau. Ce sera pour moi l'occasion de croiser certains lecteurs. Je me ferai une joie de vous revoir.

J'espère juste que les conditions hydrologique seront plus favorable pour nos desseins. Pêcher oui, mais pas à n'importe quel prix, n'en déplaise à certain !

A la revoyotte ...


lundi 1 janvier 2018

Bonne Année 2018 !


Une année s'est achevée avec toujours aussi peu de communication sur le blog. Le temps fait son œuvre, les occupations sont parfois différentes. L'année 2017, n'a pas dérogé à la règle. Il s'est en passé des choses, principalement la rénovation de mon appartement, la pêche a été relayée au second plan voir même plus loin.

En attendant, comme le veut la tradition, je vous souhaitent le meilleur pour cette nouvelle année ! Profitez sans en abuser de notre si belle nature qui souffre de la bêtise humaine encore bien trop souvent.

Les temps changent, l'année qui débute sera t-elle celle du renouveau ? Seul l'avenir nous le dira ...

A la revoyotte



vendredi 27 janvier 2017

Les cormorans Vosgiens ont droit d’asile …


Bienvenue dans les Vosges aux volatiles noirs au bec crochu ! La sentence est tombée, l’arrêté préfectoral de régulation sur trois années dans le département a été suspendu. Comme c’est étrange, mais au fait, d’où vient-elle cette suspension ? Une association, bien connue, qui protège les volatiles n’en serait-elle pas la cause ? Et bien … Oui !

Une fois de plus, amis pêcheurs, nous nous sommes fait rouler dans la farine. Cette association réclame sans cesse sur des tas de sujets et obtient souvent gain de cause.  Ce qui est malheureux dans cette histoire, à mon sens, c’est que nous sommes plusieurs milliers de pêcheurs dans notre beau département et que personne n’a rien vu venir, moi y compris. Mais une bande de « teigneux escrologistes » savent bien comment s’y prendre. Il serait peut-être temps que nous prenions conscience de nos lacunes et que nous commencions à défendre le peu qu’il reste si nous voulons encore pêcher dans quelques années. Ne serait-il pas temps de mettre une veille sur les actions entreprises par cette association dès lors que cela nous concerne ? 

Un petit retour en arrière s’impose afin d’appréhender le propos du jour. Dans le cadre de l’arrêté de régulation du grand cormoran, le public pouvait faire part de ses observations durant la période du 15 novembre au 09 décembre 2016. Personnellement,  je n’étais pas au courant comme beaucoup d’entre nous. J’en veux pour preuve le nombre de contributions reçues. Douze contributions dont une seule favorable à la régulation ! Je vous laisse deviner de qui proviennent les onze autres contributions. Je vous invite à lire la synthèse des observations ci-dessous.



Suite à cette consultation, l’arrêté préfectoral pouvait voir le jour. Ce dernier porte le numéro 959/2016/DDT daté 20 Décembre 2016. Vous pouvez le retrouver ci-dessous. Titre 1, article 1, 600 oiseaux par année pendant trois ans pouvaient être tirés sur le département plus 50 oiseaux supplémentaires si nécessaire. Je ne vais pas faire le détail de l’arrêté. Le plus simple est de le lire ci-dessous. Oui, je sais encore de la lecture ...




Suite à la parution de l’arrêté, les protecteurs de l’oiseau de malheur se sont évidemment insurgés. Rapidement, ils se sont empressés de saisir le tribunal administratif de Nancy. Deux recours en référé furent déposés, le premier pour une suspension urgente de l’arrêté et le second pour carrément annuler l’arrêté qu’ils jugent « illégal et abusif » ! En lisant la presse locale, on comprend bien la position des protecteurs. Les pauvres oiseaux noirs, à l’agonie compte tenu des conditions hivernales difficiles ne mangent pas plus de poissons que les carnassiers et autres salmonidés.


J’aimerais bien savoir comment ferait un brochet pour manger environ 300 grammes de poissons par jour et le digérer pour recommencer le lendemain dans une eau à 3 ou 4 degrés ? Je ne parle que du brochet mais imaginez cela avec une truite ou encore une perche compte tenu de leur propre poids !
Le tribunal a donc instruit le dossier et voilà, la sentence est tombée. Heureusement, les défenseurs des cormorans, ont été déboutés sur certaines de leurs demandes. Ils ont même eu le toupet de demander des dommages et intérêts !!!
Encore un peu de lecture, ça vous dis ? Allez, voilà l’ordonnance du tribunal administratif ci-dessous.





En faisant le point vite fait, il est vrai que le cormoran est une espèce qui a toujours résidé dans le département et qu’il est tout à fait normal de lui laisser la part belle. Restons sérieux un instant, les Phalacrocoracidae font partie de la famille des oiseaux de mer. Il n’y a pas un problème là ? Le cormoran, n’a rien à faire sur nos terres, un point c’est tout !

Actuellement la Moselle est gelée sur un grand linéaire donc, au centre-ville d’Épinal, les cormorans se gavent sur le parcours no-kill. Le dortoir est tout prêt, quelques centaines de mètres à faire seulement. Je peux vous dire que la table est bonne. J’ai observé leur manège pendant quelques minutes, c’est triste à en pleurer. A moins que je ne me trompe et qu’au final ces magnifiques oiseaux au plumage sombre ne viennent à la rivière que pour se baigner …



Les voilà qui passent au-dessus de la Moselle au niveau du champ de mars d’Épinal. Ils effectuent quelques passages en descendant un peu plus bas à chaque fois, jusqu’au moment où ils plongent !

lundi 9 janvier 2017

Assemblée Générale de l'AAPPMA d'Epinal


L'A.A.P.P.M.A d’Épinal organise son assemblée générale le 21 Janvier 2017. Le rendez vous est fixé à la salle polyvalente de JEUXEY. Attention de ne pas se rendre au lieu habituel, ça serait ballot ...

L'assemblée générale, par principe est peu fréquentée, c'est une erreur de la part des pêcheurs. En achetant votre carte de pêche, vous êtes membre de droit. Sur plus de 1000 adhérents, combien seront nous une fois de plus ?

Au bord de l'eau, c'est toujours le même discours : T'as vu, ils font jamais rien à l'AAPPMA. Ou encore: Ils ont fait ça, on est pas courant ! J'en passe est des meilleurs ...

C'est bien regrettable, chaque pêcheur devrait se sentir concerné et au moins assister à l'assemblée de son AAPPMA. Alors n'hésitez plus et rendez vous le 21 janvier prochain.

Dernière petite chose, les AAPPMA sont gérés par des bénévoles. Il est bien difficile et souvent ingrat de réaliser se qu'ils font. Vous avez du temps libre et souhaitez participer ? Alors faîtes vous connaître auprès de votre association.

 

dimanche 1 janvier 2017

Bonne année 2017 !


Le coté obscur de mon ombre plane toujours sur la toile, je viens perpétuer la tradition et vous souhaiter la bonne année. Je vous souhaite ainsi le meilleur en terme de santé mais aussi et bien sûr au bord de l'eau. Des poissons magnifiques et grand comme ça ...

Je souhaite aussi que la météo arrête de nous jouer de sales tours afin de retrouver un certain équilibre pour nos pauvres rivières qui souffrent !

L'année passée fut une nouvelle fois catastrophique en terme d'écriture, cela changera t-il en 2017 ?


A la revoyotte ...