dimanche 14 février 2010

Test : Canne Orvis - Zéro Gravity Hélios 9' #5 - 4 brins - tip flex


Grâce à une superbe opportunité je me suis acheté la "canne du moment", il s'agit de la fameuse Orvis Hélios Zéro Gravity. J'ai opté pour le modèle en 9 pieds, 4 brins, pour soie de 5 avec l'action tip flex 9.5. Cette canne va principalement être destinée pour la pêche à la nymphe à vue aussi bien en rivière qu'en réservoir.

Mon jeune padawan, s'est procuré le même modèle et depuis la réception de nos cannes il nous tardait de pouvoir les essayer. C'est chose faite depuis dimanche dernier soit le 07 février. Ce matin là en compagnie de Marc, nous sommes partis en direction du Lac de la Moselotte à Saulxures. Le jeune padawan devait quant à lui nous rejoindre au début de d'après midi.

Arrivé sur zone, surprise, le lac est gelé sur une très grosse partie, il ne reste que la plage à pêcher. Visiblement la veille la zone de pêche était plus importante car on constate qu'une fine pellicule de glace recouvre le lac sur une trentaine de mètres.

Qu'a cela ne tienne, nous pêcherons quand même, je monte la canne en alignant les points de repère peints sur le blank, c'est très pratique quand l'alignement à été correctement réalisé au moment du montage en usine. Pour cette canne, cette opération a été accomplie avec succès. Désormais j'installe mon moulinet Danielson FW 4 Seven garni de la soie Cortland 444 Sylk WF5. L'ensemble est très harmonieux et donc l'équilibre est parfait, j'ai l'impression de ne rien avoir dans la main. Je prépare le bas de ligne graissage du corps de ligne, dégraissage de la pointe et je monte une petite nymphe en pheasant.

Premier lancer avec la canne sans avoir repéré de poisson, l'action surprend un peu car elle n'a rien à voir avec mon ancienne canne, une Piam Concept GS en trois brins 9 pieds #5, elle est vraiment raide cette Orvis ZG Hélios. Après quelques lancers on s'habitue rapidement, les boucles sont très serrées, en revanche à la moindre erreur, cela ne pardonne pas, c'est un véritable engin de précision. Durant toute la matinée, je ne verrai pas un seul poisson, sauf une ou deux gold hors de portée. Je modifierai mon bas de ligne légèrement afin de pêcher avec un chiro, j'essaierai aussi une petite émergente mais rien n'y fera. Je toucherai deux poissons juste avant la pause de midi, qui aura lieu à 13h30, avec une petite nymphe de chiro mais, aussitôt pendus, aussitôt dépiqués !

De son coté Marc a fait un peu mieux que moi car il a réussi a mettre un poisson à l'épuisette en essayant également une multitude de techniques aussi différentes les unes que les autres. Impossible de prendre la bête en photo ... sauf au moment où elle s'est échappée.


Les poissons étaient très actifs mais hors de portée durant toute la matinée, aussi pendant le repas, nous décidons de prendre une barque pour l'après midi. Dominique arrive et se prépare pendant que nous terminons de nous restaurer. Il a également monté sa canne ZG Hélios mais est déçu quand je lui annonce que la pêche ne sera pas possible à vue, peu importe, il va accrocher deux chiros sur son bas de ligne.

Avant d'aller pêcher à nouveau, Il faut vider la barque, elle est remplie d'eau, de glace et de neige ! Une fois l'opération terminée, nous embarquons tous les trois dans la barque, il faut pousser un peu sur les rames car le bateau est pris dans la fine pellicule de glace. Mes partenaires vont me déposer sur le plongeoir en face de la plage et ils vont s'encrer à quelques mètres de là. Après avoir nettoyé un petit emplacement sur le ponton, il était plein de neige, je vois un gobage à porté de canne, le lance, je pose, ça gobe, pendu ... Décroché ! Décidément, les cannes neuves et moi c'est une sacrée histoire, j'ai toujours du mal à prendre le premier poisson avec. (Voir avec ma dernière canne à brochet, je suis toujours avec le compteur bloqué à zéro)

Tout à coup, j'entends mon jeune padawan qui crie pendu, je me retourne pour voir et en effet c'est bien ça, il est pendu ! Un gros poisson a pris un de ses chiros. Je constate que pour lui, canne neuve ou pas, il pêche et surtout il prend ! Après un joli combat, il mène à l'épuisette un très joli poisson. Bravo à toi Domi !


Le ton est donné, il serait temps que je prenne un poisson maintenant .  Cela ne tarde pas, je suis toujours avec une émergente et en moins de temps qu'il faut pour le dire je prends deux poissons. Le deuxième est d'une taille plus qu'intéressante ce qui me permet de voir que la canne et vraiment sensationnelle en terme d'action, à un moment le gros poisson sonde vers le fond, malgré mon 12/100, le nerf de la canne rappelle à cette grosse truite de revenir vers la surface. Domi en profite pour reprendre un autre poisson, à ce moment là nous pensons tous que cela va être la fête cette après midi, car tout ceci s'est déroulé en une quinzaine de minutes ! Hé bien non, ensuite cela va être le calme plat, plus aucune activité de surface durant toute l'après midi. Un changement s'est produit, imperceptible pour nous les humains, sûrement un changement de pression atmosphérique ou quelque chose dans le genre. Ou encore, comme si les poissons avaient compris que nous étions dangereux pour eux ...

J'aurai l'occasion de reprendre quelques poissons mais je dépiquerai encore et encore, sauf une riquette en toute fin d'après midi ! Ce n'est pas bien grave, le but du jeu était de reprendre contact avec la pêche au réservoir de la moselotte et surtout de tester la ZG Hélios. Domi et Marc, viennent me récupérer sur le plongeoir et c'est l'heure de rentrer, la nuit va bientôt tomber.
La glace a un peu fondu ce qui facilitera notre retour. Mon jeune padawan me charrie un peu sur le dernier poisson pris, car lui aussi avait finalement pris trois poissons, si j'ai bien tout compris, il comptait bien me faire la pige ! Oufffff, j'ai eu chaud ! De toute façon, je n'ai pas de raison d'être inquiet, c'est écrit, tôt où tard, l'élève dépasse le maître.


Pour finir, un petit clin d'œil à Marc, pas mal ton revers tu as bien progressé sur cette après-midi, tu aurais mérité quelques poissons mais le sort en a décidé autrement ...

Maintenant, j'ai hâte de voir si je vais réussir à être aussi précis avec cette canne sur des poissons repérés  qu'avec mon ancienne, j'espère même faire mieux, mais un truc est sûr, cette canne est extraordinaire, alors vivement la prochaine fois !

7 commentaires:

christophe a dit…

moi c'est idem, difficile avec les cannes neuves de les mettre en route,
cela doit être psychologique..!
félicitation.
amicalement

Dom a dit…

LOOL Manu , plus il progresse plus le jeune padawan voit le chemin qui reste à parcourir s'allonger ! n'aies pas de craintes, je ne peux te dépasser que par chance ou comme le diraient les bronzés "sur un malentendu"
Mais bon cette sortie test était quand meme bien bonne !
Dom

Marc COLLINET a dit…

Oui, excellente sortie. La prochaine fois, au lieu de travailler mon revers, je lancerai de la main gauche, n'est ce pas Christophe !!!

Dark Vaders a dit…

Jeune Padawan, grande en toi est la force !
Va falloir qu'on emmène Christophe un de ces quatre ...
Hein Marc ?

Dominique CHILTE a dit…

Je m'atendais à un test "digne de pêche mouche", je suis déçu... Maintenant on peut organisé ensemble une sortie, je suis très fort "au test de la pompe" !!!
A samedi au bord de l'eau
Dom C

christophe a dit…

et oui Marc,sa va pas mal avec la main gauche, pour la sortie va falloir patienter que l'eau chauffe un peu , car je voudrais passer mon permis "canard" .au fait, vous auriez pas une direction de float tube à vendre car j'ai le moteur mais pas le volant!

Dark Vaders a dit…

@ Dom C : Je ne joue pas avec toi pour le test de la pompe, je sais que tu es très fort, tu est même le meilleur que je connaisse ! lol

Concernant le test, "digne de pêche Mouche", je trouve le mien authentique, la canne est testé en vrai et pas juste pour faire vendre des cannes à l'un ou à l'autre ...

Maintenant, partant du principe que chacun est original, c'est ma façon de tester sans paraître pompeux par rapport à un magazine.

voili, voilou, c'est comme ça pis c'est tout !