mercredi 29 septembre 2010

Une belle fermeture 2010


Depuis le dimanche dix neuf septembre dernier la pêche en première catégorie est fermée. Cela faisait longtemps que je n'avais pas "fait  la fermeture", plus souvent à cause du manque d'eau qu'un autre motif, cette année avec les pluies de la mi-août les niveaux étaient acceptable donc j'avais décidé de clôturer la saison sur la haute Moselle en compagnie de "Séb le couvreur".
Déjà le samedi j'avais pêché en compagnie d'un autre Séb aux environs d'Épinal par manque de temps. Un des secteurs que je n'avais pas pêché cette année s'est trouvé hyper productif et un autre moins. J'ai manqué un très gros ombre, ferrage trop tôt, il m'a montré sa grosse nageoire dorsale en gobant ma petite sèche, je le reverrai sans doute l'année prochaine. Nous avons passé un bel après-midi sous le soleil à voir les poissons prendre nos mouches, à refaire ...

Dimanche matin en compagnie du grand Séb, direction la haute Moselle pour "faire la fermeture", j'étais un peu mélancolique au moment de me préparer, comme si c'était la dernière fois, pourtant je sais qu'il y aura encore beaucoup d'émotions avant la fin de l'année. Mais il faut dire que la rivière est totalement différente entre l'amont de Remiremont et son aval et encore plus à partir d'Épinal, début des parcours de deuxième catégorie. Différente par sa taille mais aussi par l'aspect des fonds, en effet la pollution est moindre à l'amont, je ne dis pas qu'elle n'est pas présente, il est donc possible de pêcher à vue sur certains secteurs en amont de Remiremont et plus particulièrement après de petites crues comme dernièrement. La moyenne montagne nous a accueillis avec une petite fraîcheur matinale, proche des cinq degrés, et pourtant il était déjà presque dix heures. Brrrrrrr, ça meule !

Cette fois ci pour la matinée, décision était prise de pêcher un secteur que je ne connaissais presque pas, mis à part le début du parcours juste en amont d'un pont. A peine le temps de se placer sur la rivière que déjà quelques gobages crevaient la surface, il ne nous a pas fallu très longtemps pour prendre les premiers poissons à l'aide de nos éphémères de couleur olive à aile en V. Pourtant chacun d'entre nous a loupé le premier ferrage ! Après avoir épuisé le secteur nous sommes remonté un peu et j'ai découvert une superbe veine d'eau prometteuse, arrivé à pas de loups et voilà un gobage, à priori un joli poisson, en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, l'ombre commun se retrouvait pendu et il sera assez sympa pour prendre la pose histoire d'immortaliser ce moment. C'est deux jolis poissons de plus qui viendront s'ajouter au compteur de la journée. C'est promis ce petit secteur, je le referai l'année prochaine, il y a un bon potentiel pour y coller des ombres et pourquoi pas des truites si elles ne se font pas tordre le cou ...


L'heure de midi étant plus qu'avancée, nous sommes sortis de l'eau et retourné à la voiture, ensuite direction le secteur le plus prometteur pour finir la saison en beauté. Nous avons cassé la croûte en observant de nombreux poissons qui en faisait autant. Même deux petites truites étaient postées à nos pieds, c'était bien sympa ce petit moment de convivialité. Allez, il faut y retourner, c'est à ce moment que nous avons eu la visite de Michel, un habitué du secteur, qui passait par là mais sans sa canne en mains, il était retenu par d'autres obligations. Après avoir discuté un petit moment, il fallait se replonger dans la pêche, l'objectif était de prendre un des poissons que nous avions observé pendant la pause casse croûte mais c'était sans compter sur l'aptitude des poissons à déceler la moindre anomalie et ou la présence humaine. Il fallait passer près d'eux, bien trop prêt à mon goût, je me doutais bien de ce qu'il se passerait mais tant pis, les poissons se sont décalés et étaient plutôt stressés. Il a fallu attendre au moins une demi-heure pour qu'ils retrouvent un comportement plus serein sans se nourrir avec frénésie pour autant, comme auparavant.

Séb aurait bien voulu refaire une vidéo comme la dernière fois, mais ce moment assez rare où l'on peu voir le poisson se déplacer et ouvrir la gueule pour ramasser la nymphe, est difficile à filmer. J'ai réussi à prendre deux très beaux poissons à la nymphe à vue pendant que Séb filmait mais pas le "bon poisson".
J'étais agacé de voir que ce dernier ne pêchait pas, il fallait en profiter car c'était la dernière fois de l'année sur ce secteur qu'il adore. Voir les autres pêcher c'est bien, mais au bout d'un moment il faut le faire, devant la non activité en surface des poissons, j'ai proposé à Séb de pêcher à la nymphe à vue. Quelques poissons se tenaient à portée de lancer dans une veine "plutôt facile", après quelques explications et réglages surtout pour le posé qui est très différent de la sèche, voilà qu'un poisson s'intéresse de très près à la nymphe qui est passée dans son champ de vision. Quelques lancer plus tard, la dérive était la bonne et Séb à réussi à prendre son premier poisson à la nymphe à vue en rivière. Bien joué Séb, j'en connais des autres padawans qui ont mis bien plus longtemps ...

Juste avant de quitter le secteur, cette fois en sèche, Séb a repris un autre ombre de taille plus conséquente, cinq poissons sur le même secteur c'était déjà suffisant. Nous sommes montés plus en amont sur une partie plus mouvementée, et je ne sais pas pourquoi, ça sentait la truite. Je suppose que je ne dois pas être le seul à qui cela arrive, de sentir le bon coup, tout en me dirigeant vers le poste présumé, je pêchais avec l'ultime conviction que j'allais prendre une truite et c'est bien ce qui s'est produit sur la troisième ou quatrième dérive. Mon éphémère a disparu dans un gobage plus appuyé qu'à l'habitude et vu la défense j'ai su de suite que c'était bien de dame Salmo Trutta Fario dont-il s'agissait. Elle aussi a eu droit à sa petite séance photo, cela fait plaisir de prendre à la fin de saison ce genre de poisson. Elle dépassait bien la taille réglementaire et avait sans doute réussi à passer au travers de tous les pièges tendus par les pêcheurs des environs. Elle aura encore l'occasion de grandir un peu et pourquoi pas de se reproduire puisque comme toutes mes prises, je l'ai relâchée.


Séb cassera sur une autre truite plus en amont sur un poste très marqué que je lui avais indiqué et il rageait de ne pas avoir capturé une seule truite sur la haute Moselle depuis les quelques dernières sorties. Ensuite nous redescendrons gentiment vers le premier poste de l'après midi tout en pêchant aval comme au cours de la précédente sortie. L'occasion une foi de plus de rigoler un sacré coup tout en tentant des "poissons impossibles". Certains ont tout de même fini dans nos épuisettes après quelques efforts. Séb a enfin réussi à prendre deux petites truites sur la haute Moselle, c'était jour de fête ! En toute fin d'après-midi, il était impossible de rester dans beaucoup d'eau à cause du froid qui nous saisissait. Je suis remonté sur une bordure en rive droite et c'est là que j'ai découvert un énorme trou d'eau, j'avais pourtant déjà pêché le secteur par deux fois mais sur l'autre rive, comme quoi il faut rester vigilant pour ne pas passer à coté de postes vraiment atypiques. J'étais super mal positionné et il m'était impossible de présenter correctement l'artificielle donc je n'ai pas réussi à piquer un seul poisson malgré avoir réussi à en faire monter au moins trois différent. Je me promettais de me venger l'année prochaine quand Séb m'a tiré de ma torpeur, il était l'heure de rentrer et de mettre un terme à cette saison sur la première catégorie. Ces journées là, on voudrait qu'elle dure indéfiniment tellement c'est bon, mais il faut savoir être raisonnable et se dire que désormais, les poissons ont besoin de calme afin de se préparer pour les amours, notamment pour dame truite.


A chaud, si je tire un premier bilan de cette saison sur la première, je la qualifierai de satisfaisante. J'ai découvert par la biais de l'ami Christophe encore de bien jolis secteurs, j'ai réussi quelques jolies sorties avec de nombreux poissons, sur certains secteurs ceux-ci reviennent en force. En revanche sur d'autres, le poisson a comme disparu, ce qui me dérange c'est que j'y ai vu des pêcheurs jusque là inconnu, j'espère simplement qu'ils ne sont pas la cause de ces disparitions. J'ai le souvenir d'un soir ou un énergumène est arrivé comme un sauvage avec sa voiture, il est sorti de celle-ci tout équipé et le temps de le dire il s'empressait de filer droit vers la rivière pour me devancer sans même un mot ou un regard. Tout à fait le genre de personnage que l'on aime voir au bord de l'eau ! Sur cette dernière journée, j'ai mis au sec, onze ombres et une truite, je trouve le bilan sympa surtout que certains des poissons étaient de belle taille compte tenu du profil de la rivière et de l'état dans lequel elle était il y a moins de deux ans, vide de poissons. Le garde pêche du secteur que nous avons croisé le matin nous a confirmé le retour du poisson mais aussi que cela n'est rien par rapport à il y a plus de vingt ans en arrière. Espérons que la rivière continue à reprendre de l'essor et que maintenant que les grands prédateurs que sont  les pêcheurs ont déserté la rivière, les grands oiseaux noirs ne viennent pas faire leurs courses ...

Coté pêche pour finir l'année, il me reste toute la deuxième catégorie à parcourir, avec de nombreux secteurs à découvrir ou redécouvrir avec la canne à mouche à la main, aussi bien pour la traque de thymallus thymallus ou encore celle de messires Esox.

3 commentaires:

christophe a dit…

belle photo, belle fermeture, c'est toujours un plaisir de partager des "secteurs" avec toi et l'ami Marc.
c'est dans ce sens que la pêche prend le sien, loin de toute compétition mais faite de convivialités, de partage et d'amitiés. c'est peut être pour cette raison que je fuis tout ce qui touche de prés ou de loin la compétition car comme un compétiteur me le disait cette semaine, le but ultime de celle ci est d'être le meilleur même si on doit marcher sur la tête du copain! pas vraiment mon état d'esprit,ni mes motivations! ou est le plaisir d'être au bord de l'eau dans tous ça? une affaire d'homme en faite.

bab55 a dit…

en tous cas, les photos sont superbes !
au fait une certaine F.C a laissé un comm pour votre film


http://www.bartv.fr/?s=peche&x=27&y=15

Dark Vaders a dit…

@ bab55,

Merci pour ce comm, c'est gentil.
J'essaye de m'appliquer pour les prises de vue et avec Photoshop éléments j'arrive à améliorer un peu ...