mardi 12 octobre 2010

L'ennemi public N°1


L'année 2010 aura été jusqu'ici plus que souvent accompagnée de l'ennemi public numéro un, il n'est nullement question de parler de Jacques Mesrine ici, entendez par ennemi N°1 pour nous autres pêcheurs à la mouche, le vent. Cette année plus que les autres le vent de Nord-est s'est régulièrement invité à nos parties de pêches. Il faut bien l'avouer, quand ce vent là est de la partie, d'une part les poissons sont peu actifs mais en plus il nuit gravement à la présentation, particulièrement en rivière, et une partie de pêche peu vite tourner au cauchemar. Pour pêcher la Moyenne Moselle j'utilise des bas de ligne assez long, en moyenne de six mètres, sans quoi les dérives ne sont pas correctes. Déposer une mouche en CDC à quinze mètres avec un vent de la sorte relève de l'impossible, surtout quand on sait dans quel sens coule ma Moselle.
J'en veux pour preuve les deux derniers week-end, sur les trois sorties effectuées, il a fallu jouer avec les méandres de la moyenne Moselle pour trouver des coins plus ou moins abrités. Ceci m'a permit de pêcher des secteurs non exploité cette année avec plus ou moins de succès.

Heureusement quelques ombres communs se manifestent de temps à autres, sur certains secteurs c'était même carrément la fête mais pour des poissons de petites tailles. Quelques chevesnes et autres vandoises profitent encore des massives éclosions pour peu que le soleil soit de la partie.

J'aimerais bien que l'ennemi public se calme un peu afin de pouvoir au moins faire une belle sortie avec des adversaires de tailles avant la fin de saison. Le seul vrai gros qu'il m'a été donné de toucher dimanche dernier, Je l'ai brillamment décroché après une trop courte bagarre ! Il faut dire que le posé était spécifique et le bas de ligne pas forcément tendu, donc l'inévitable s'est produit. "Séb le couvreur", a vu le poisson et m'a confirmé que c'était vraiment un fort gros poisson. Qu'à cela ne tienne, j'y retournerai dans de meilleures conditions, je suis sûr qu'il y a vraiment des gros thymallus dans ce petit tronçon.

Par ailleurs j'attends avec impatience que la fête foraine quitte Épinal afin que les abords du parcours No-Kill retrouvent calme et sérénité. En parlant des forains je vais en profiter pour pousser un véritable coups de gueule, en effet, à l'heure où l'on fait tout pour protéger l'environnement, comment ne pas s'insurger en voyant ces braves forains rejeter leurs eaux usées directement dans la rivière, les tuyaux des machines à laver sont la face visible, je n'ose imaginer le reste. Il suffira de faire le constat quand ils quitteront le petit champs de Mars pour se rendre compte une fois de plus qu'ils ne respectent pas grand chose. Par le passé nous avons retrouvé des batteries, des tambours de roues, disques de freins et détritus en tout genre ... Cette année encore, à peine installés, leur premier souci est de pêcher à tous les modes et sans carte bien sûr, il faut leur faire la chasse pendant des jours avant que cela porte ses fruits, c'est de la folie.

Voilà, désormais je vais faire quelques prières en invoquant Éole, on ne sait jamais, peut-être qu'il nous enverra l'ennemi public N°1 un peu moins souvent du moins pour la pêche en rivière car en réservoir c'est différent, le vent devient parfois un allié ! Allez comprendre ...


Quoi qu'il en soit, la rivière est belle en ce moment, les arbres changent leurs parures pour se revêtir de splendides couleurs automnales. Le niveau d'eau est satisfaisant même s’il faudra bientôt quelques pluies tout de même afin de ne pas avoir des niveaux d’étiages pendant la reproduction des truites ...

2 commentaires:

christophe a dit…

ah! ce satané vent! des sorties difficiles mais cependant et heureusement il y a toujours la place pour quelques poissons!
quand au petit champ de mars, cela ne me surprend guère! bonne journée et à bientôt pour une sortie.

seb le couvreur a dit…

c'est clair que le vent est l'ennemi numero un mais kan on est au bord de leau on a plus le choix ont pense qua prendre de beau poissons hein dit manu... mais ont se prevoit une otre petite sortie en esperant quont auras pas la poiss ce coup si merci encore pour ces sorties et a ton savoir faire a plus au bord de l'eau .