jeudi 13 octobre 2011

De la pêche à la nymphe


Au cours du salon de Charleroi en janvier dernier je m'étais procuré le livre, "de la pêche à la nymphe" par Philippe BOISSON, édité par "La Vie du Rail" dans la collection "quai des plumes", présent sur le stand de "Pêches Sportives" avec qui j'ai eu le plaisir d'échanger quelques mots m'avait même dédicacé son ouvrage pour l'occasion.


Depuis tout ce temps, je n'avais pas trouvé le temps de me plonger dans ce livre, à peine avais-je survolé quelques pages de temps en temps car il était tout de même sur la table de chevet. Aujourd'hui il ne me reste plus que quelques pages et j'aurai terminé la lecture de ce livre que j'ai trouvé intéressant. Je partage volontiers de nombreux points de vue avec l'auteur qui parfois s'engage un peu à dire tout haut ce que certains pensent tout bas. Ce livre ne dévoile pas de grands secrets mais plutôt quelques petits tours de mains bien pratique, quelques formules pour les bas de lignes pour celui qui voudrait débuter dans la pratique de la pêche à la nymphe à vue. Les lancers ne sont pas oubliés et bien sûr un chapitre sur les imitations éclairera sans doute les novices mais aussi bien d'autres lecteurs. De temps en temps, quelques hommages à ceux que j’appelle volontiers "les vieilles mains", à certains autres malheureusement trop tôt disparus. C'est un ouvrage que j'ai parcouru avec grand plaisir et je sais que grâce à lui, j'en ai encore appris un peu plus sur cette formidable technique qu'est la pêche à la nymphe à vue, même si rien ne vaut la pratique.

Après quelques années d'expérience justement, il faut savoir se remettre en question pour franchir des paliers et je pense que ce livre peut m'apporter un petit truc en plus pour la prochaine saison qui est encore bien loin ...

2 commentaires:

christophe a dit…

je viens juste de relire "mastering Pike on the fly", quand tu auras finit de lire ton livre, je serais curieux de le découvrir.

Dark Vaders a dit…

J'ai fini ce livre, je te le prête quand tu veux ! Là je m'attaque au guide entomologique, il est tellement lourd que ça m'endort ...