lundi 24 août 2009

La Moselle de Chavelot à Pouxeux ...


Cette fois, ça y est depuis hier, je pense pouvoir dire que j'ai pêché toute la Moselle depuis le pont de la RN 57 à Chavelot-Dogneville jusqu'au pont de Jarménil sur la D 159 bis, soit à peu près 22 Kilomètres. Certains secteurs sont évidemment impraticables à la mouche, tout du moins pour la recherche des salmonidés et je les ai volontairement occultés. Je pense notamment au grand plein qui va du barrage de Saint-Laurent à Soba, des secteurs à carnassiers sans doute ...
Je pense les traquer l'année prochaine mais toujours avec une canne à mouche.
Il m'a fallu presque quatre ans pour enfin faire le tour de tous les secteurs. Vous savez ce que c'est, on se dit, tient, un jour il faudra que j'essaie cet endroit ... Et les années passent et l'on ne prospecte pas de nouveaux postes. J'en profite pour remercier ceux qui m'ont fait découvrir leurs endroits, sans qui j'aurais sûrement cherché les accès longuement...
Cette année 2009 était destinée à finir ce tour d'horizon débuté depuis Octobre 2005, la rivière a déjà changé depuis les premiers coups de fouet, la Moselle bouge en permanence surtout dans les secteurs caillouteux. D'autres ne changeront jamais, en particuliers ceux avec les plaques calcaires.


Tantôt la rivière parait exceptionnelle et tantôt on ne la reconnait plus ! Les plantes envahissantes font leurs chemins, renouée du japon (Fallopia japonica), Balsamine de l'Himalaya (Impatiens glandulifera) pour les berges ajoutons à cela la Renoncule aquatique (Ranunculus aquatilis) et encore d'autres algues dont je ne connais le nom mais qui se développent à grande vitesse depuis la haute Moselle et arrivent chez nous. La rivière souffre, et j'en suis persuadé les poissons aussi, surtout cette année deux mille neuf, où les niveaux ont été très bas en Avril et début Mai ce qui a permis un développement précoce de la renoncule aquatique, la pêche a été impraticable sur nombre de secteurs ! Le courant a été plus que ralenti favorisant les dépôts de limon causant souvent un colmatage du fond. Les larves aquatiques elles aussi subissent ces effets néfastes. J'espère que les années à venir seront meilleures mais je crains le pire tout de même, comment expliquer le fait que l'eau monte assez rapidement dès qu'il pleut un peu mais le pire c'est qu'elle redescend encore plus vite ? Je ne parle même pas des différents barrages avec leurs micros centrales qui viennent encore assombrir le tableau ni du fameux Cormoran qui a colonisé le département.


Malgré tout, la rivière parfois nous réserve de belles surprises pour peu que les eaux soient en ordre. Un plan de réintroduction de l'ombre commun perdure depuis quelques années, l'espèce est entièrement protégée depuis le parcours No-Kill d'Épinal jusqu'à la limite du département voisin (la Meurthe et Moselle) avec un arrêté qui a été reconduit cette année jusqu'en 2014. Un grand bravo à tous les acteurs d'avoir eu le courage de prendre de telles mesures, l'ombre commun colonise par endroit de façon très spectaculaire et ailleurs il est carrément absent. Nul doute que c'est uniquement le fait du biotope qui par endroit ne lui convient pas, la vitesse du courant trop lente, les fonds avec une granulométrie inadaptée.
Sur chacun des secteurs prospectés durant ces quatre années, beaucoup de poissons ont subi le fer de mes hameçons et j'espère qu'il en sera ainsi encore pendant longtemps.
Depuis le dix Août, j'ai quasi remisé les cannes à mouche en attendant les orages et autres pluies annoncés pour les jours prochains ...
Les niveaux sont au plus bas et je ne souhaite pas faire mourir les poissons juste pour mon plaisir de les tromper une fois de plus. Même dans les zones turbulentes les poissons ne sont pas actifs, l'eau est bien trop chaude et le taux d'oxygène dissout devient critique du fait des grosses chaleurs persistantes.


Pourvu que les niveaux soient corrects pour la fin de saison car il me reste encore nombre d'endroit à découvrir cette fois plus en aval sur la deuxième. j'en connais déjà une grande partie mais il reste des petits tronçons à exploiter.

A suivre donc ...

5 commentaires:

christophe a dit…

Jolis parcours, et une approche très professionnel de la chose. même constat de mon côté "2009 l'année de tout les dangers!". j'espère aussi de l'eau pour vous accueillir et vous faire découvrir sous leurs vrai visages mes parcours.
amicalement

Dom a dit…

Très belle approche de l'eau et des poissons que je partage entièrement tant intellectuellement que physiquement ! Que d'emplacements magnifiques.
Vivement que les niveaux remontent !

Dark Vaders a dit…

Merci pour vos commentaires, ça me touche en plein dedans à gauche !

chikungunia a dit…

Je suis entièrement d'accord avec toi sur le fait de laisser les poissons en paix, tant que l'eau sera basse "vivement la pluie"...

Dark Vaders a dit…

Oui c'est clair, sans compter que la pluie attendue cette semaine n'est jamais arrivée ! A priori il va falloir attendre encore au moins une semaine ...