jeudi 22 avril 2010

Rencontre entre les deux Phryganes


En ce week-end du dix sept et dix huit Avril 2010 nos amis et homologues, du Club Mouche la Phrygane Suisse, organisaient leur sortie annuelle sur le réservoir de la Moselotte, nous avions pour notre part organisé une sortie ce même samedi. La décision avait été prise en commun afin de pouvoir sceller encore un peu plus l'union entre nos deux clubs.

Concernant la pêche, chacun a essayé de pêcher, qui au streamer, qui au Booby en surface, en sèche, au chiro ou encore en nymphe à vue, avec plus ou moins de réussite. Pour ma part, avec mon jeune padawan, nous avons tenté la nymphe à vue avec une réussite insolente me concernant sur des saumons de fontaine au niveau de la plage en milieu de matinée. Mon padawan avait commis l'erreur de pratiquer avec une nymphe un peu trop lourde, les poissons arrivaient à l'impact de la nymphe sur l'eau mais refusaient systématiquement. Après le changement de sa nymphe pour une plus discrète, les premières touches sont arrivées, cependant il reste quelques petits réglages à faire ... De temps en temps, j'entends des noms d'oiseaux suite à des ferrages encore trop appuyés !

Le long du bois en bout de plage, une superbe aqua-bonita longeait la bordure, après plusieurs tentatives, mon padawan l'a déclarait imprenable, il fallait que j'essaye afin d'en avoir le coeur net. Le deuxième essai fut le bon et cette truite m'a collé sur le backing ! Il faut dire que mon frein n'était pas forcément bien réglé non plus. Après une bagarre sympathique elle est venue à l'épuisette, une rapide séquence photo et elle est retournée à son élément. Domi, Si tu n'avais pas déclaré forfait aussi vite, tu aurais réussi à prendre ce poisson, il fallait juste lui présenter la nymphe comme tu ferais une offrande à un dieu. Quoi qu'il en soit, merci pour les belles photos.

Ensuite nous avons fait le tour du lac, compte tenu de la pression de pêche exercée par endroit, nous étions presque quarante disciples de St Pierre, il n'y avait plus de poissons pêchables à vue, de plus le vent s'est mêlé de la partie afin de compliquer encore plus les choses.

Aprés avoir tenté de conseiller deux trois amis Suisses il était déjà l'heure de passer à table, du moins à l'apéro dans un premier temps. Plus tard, le repas du midi sous la forme d'un couscous, préparé par un traiteur local, a été pris en commun sous le préau. Je remercie ici, Pedro qui a organisé ce repas, et aussi les personnels de la base de la Moselotte pour le service et les diverses préparations.

Un grand moment de convivialité et d'échanges a eu lieu durant ce repas gargantuesque, il m'a fallu une bonne partie de l'après midi pour digérer. La reprise de l'activité pêche a été plus que laborieuse pour mon compte, j'avais décidé de changer de technique et de passer avec un train de chiros. Le vent soufflait fort par moment, trop fort même, cela nuisait sérieusement à la présentation des mouches tant et si bien que j'ai eu bien du mal à prendre quelques poissons. Plus tard, ayant retrouvé Daniel et une partie de sa bande non loin de son "petit coin préféré", j'ai refait mon bas de ligne pour passer en sèche avec un mini Klinkhammer. J'ai essuyé quelques notables refus avant de finir par capturer un gros poisson. Après tout ces évènements et l'heure avançant, décision fût prise d'aller partager une bière au bar de la plage avant de rejoindre Epinal.


De retour à la maison, en ouvrant ma messagerie, je découvre un message de Marc, me demandant si je compte retourner au lac le dimanche. Sur le coup je n'avais pas vraiment prévu d'y retourner. Devant son insistance le dimanche matin, à grand renfort de courriels, j'ai dit banco et finalement nous y sommes retournés !

Nous avons retrouvés les Helvètes Phryganéens en pleine action, visiblement les poissons étaient peu coopératifs à cette heure avancée de la matinée. La pression de pêche avait un peu diminué pourtant les truites restaient très méfiantes et c'est avec bien du mal que j'ai réussi à en tromper quelques unes en nymphe à vue. C'est avec plaisir que j'ai tenté d'expliquer à Olivier et Serge la pêche en N.A.V, cette technique avait bien l'air de leur plaire. Dommage il a juste manqué une prise pour que la démo soit parfaite mais j'ai essuyé de superbe refus.

Au moment du repas, Daniel nous a gentiment invité à partager les moules frites avec toute son équipe de joyeux drilles, ce que nous avons accepté bien évidement. Petit plaisir a la fin du repas, discussions autour d'un verre de vin en compagnie de Lilo et consort ...

Après tout ça, c'était reparti pour une nouvelle séance de pêche, les nuages étaient arrivés entre midi et deux ce qui a eu pour effet de faire remonter un peu les poissons dans la couche d'eau. Le vent soufflait mais moins violemment que la journée précédente, la pêche en sèche allait être possible. Je me suis régalé pendant un long moment à l'aide de mes petits Shipmann gris sur hameçon de dix huit, ce n'est pas Michel qui me contredira, un de mes "tavent" est reparti en Suisse et je pense que quand il reviendra à la Moselotte, Michel en aura de pleines boites.

La fin d'après midi deviendra très difficile avec l'arrêt du vent et même en N.A.V, je n'arriverai plus à tromper de poissons, il faudra donc se résigner à rentrer à la maison. Je garderai un superbe souvenir de ce week end, certains sont immortalisés à jamais sur le petit montage et les photos.

Ce fut un réel plaisir de vous revoir et de pouvoir pêcher un peu ensemble. Cela n'a pas été simple compte tenu du nombre de pouvoir le faire avec tout le monde mais j'en garderai une trace indélébile au fin fond de ma mémoire. A bientôt, les amis, de vous revoir ou de vous lire ...

2 commentaires:

Dom a dit…

Vraiment tres belle journée avec nos amis Suisses!
Belle video de résumé de Dark

christophe a dit…

bravo pour la pêche et les beaux poissons, en info j'ai enfin une direction sur mon U-boat. je remercie l'ami Marc pour la journée d'hier. Du Soleil, des poissons, nous avons durement travaillés.
bien amicalement tophe