mardi 2 août 2011

Vent du nord sur la Moselle


Samedi une session pêche à la mouche était prévue avec deux Gob’nautes de la communauté du grand Nord-est, plus précisément de la région de Metz, Hervé et Cyril ainsi que Séb le couvreur, mon padawan.
Le lieu choisi était la Moselle aux environs d'Épinal où le rendez vous était fixé à huit heures. Le vent considéré comme l'ennemi public numéro un était déjà bien présent et de surcroit mal orienté, vent de Nord, Nord-est, autant dire que la partie s'annonçait mal.

En aval du "pont canal" de Golbey, sur les plats des vagues remontaient le courant, la force du vent empêchait les lancers vers l'aval et nuisait considérablement à la présentation. Les ombres tant recherchés ne se sont pas montrés enclins à prendre nos mouches dans ces conditions et nous nous sommes résolus à pêcher la zone de courant, un peu trop rapide à mon goût vu la hauteur d'eau, où quelques poissons se sont laissés prendre aux pièges tendus. Sèches et nymphes ont permis de capturer quelques spirlins, vandoises, chevesnes et de tout petits ombrets de l'année. Sur un poste très marqué je me suis fait aspirer une phrygane en chevreuil par une splendide truite, j'étais déjà aux anges et exultai mais la belle a fini par se décrocher, j'enrageai !


Après la pause casse croûte, nous avons tenté le secteur en amont sans plus de réussite, le vent était même plus fort qu'au cours de la matinée et vers dix sept heures nos amis mosellans s'en sont retournés dans leurs pénates. Ce fût malgré tout encore un bon moment passé ensemble et gageons qu'à l'automne prochain la rivière nous livrera ses trésors.

Juste après le départ de nos amis, nous avons tenté encore un autre secteur connu pour abriter de jolis spécimen, le courant tirait fort, bien trop fort et même avec un vent amoindri du fait que la rivière est orientée différemment, uniquement les petits ombres se sont emparés de nos mouches sèches. Le seul de taille convenable, je l'ai une fois de plus dépiqué, à ma décharge il s'est mis à tourner dans le courant donc avec la force de ce dernier, deux alternatives étaient possible, la casse ou le décrochage ...

Au fil des parties de pêche je bascule du coté obscur de la force, le fougueux jedi du début de saison n'est plus que l'ombre de lui même !

3 commentaires:

Dom a dit…

Je ne peux toujours pas pêcher pour le moment, mais tes petits articles me font du bien pour garder le contact avec la pêche ... continue !
Dom

seb le couvreur a dit…

splendide journée dommage que le vent était présent mais ça reste toujours de bons moment a passer entre nous les amis pêcheurs a la prochaine

Dark Vaders a dit…

@ Domi, merci pour ton commentaire, j'espère revoir bientot mon jeune Jedi avec son sabre Orvis Hélios dans la main !

@ Séb, effectivement une bonne journée mais avec des poissons cela aurait été encore mieux ...